HYPNOSE

L'hypnose thérapeutique

Déconstruisons le mythe de l'hypnose de spectacle / Le Mans

L’hypnose comme toutes les choses que l’on ne connaît pas, peut faire peur. Bien que gardant une part importante de mystère, elle se démocratise de plus en plus à la télévision (Merci Messmer), dans les salles de spectacle mais aussi dans les hôpitaux et les salles d’accouchement. Si elle est devenue si populaire, c’est pour deux bonnes raisons : c’est parce que d’une part elle fonctionne et d’autre part elle impressionne.

La plupart d’entre nous avons assisté à des séances d’hypnose à la télé où, en un claquement de doigt (ou presque…) les volontaires s’effondrent dans un état de sommeil profond et se relèvent en faisant des cris d’animaux…  Beaucoup pensent qu’il s’agit d’un trucage, mais la personne qui s’est réveillée en faisant l’otarie se prend réellement pour une otarie.

En effet, la plupart du temps les personnes ont été hypnotisées pendant plusieurs heures en amont du show pour qu’elle puissent replonger en état d’hypnose instantanément lors du spectacle. Par ailleurs, seuls les sujets les plus réceptifs montent sur scène et les autres, pour qui il aurait fallu passer plus de temps, sont invités à rester sur leur chaise et à ne pas poursuivre l’expérience. Car oui, disons le, tout le monde peut entrer en état d’hypnose, mais plus ou moins facilement et par des méthodes différentes. En hypnose de spectacle, l’hypnotiseur doit faire le show et les effets doivent être spectaculaires pour éveiller l’intérêt du spectateur.  On est bien loin de ce qui est proposé en cabinet dans le cadre d’une consultation…

seance hypnose le mans

L'hypnose thérapeutique / Le Mans

Photo prise du dessus d'un escalier en spirale qui induit un état d'hypnose léger si on le fixe

L’hypnose thérapeutique pratiquée par les hypnopraticiens en cabinet est bien différente de l’hypnose de spectacle.  Son but, est d’aider la personne à atteindre son objectif en étant guidé par la voix d’un hypnopraticien aussi appelé plus vulgairement “hypnotiseur”.

Dans ce contexte, toute personne peut entrer en état d’hypnose pour la simple et bonne raison qu’il s’agit d’un phénomène naturel. Nous vivons tous ce qu’on appelle une hypnose légère lorsqu’on a le regard figé, les yeux dans le vide, que l’on est absorbé par nos pensées et qu’aucun bruit de l’extérieur ne peut nous déranger. C’est ce que Milton Erickson, le fondateur de l’hypnose moderne, appelait la “transe quotidienne”. Il existe aussi des états d’hypnose plus profonds, similaires à ceux que l’on expérimente lors d’un rêve. Dans cet état, notre imaginaire prend le dessus et tout devient alors possible. Mais vous vous demandez probablement comment cela fonctionne pour recréer ces états dans la pratique…

Lors d’une consultation d’hypnose, le thérapeute va guider la personne pour qu’elle puisse sortir de ses cadres de pensée habituels, qui ne lui permettent pas de résoudre son problème. Pour cela, il va utiliser des méthodes d’induction hypnotique en faisant passer des suggestions qui auront pour objectif d’altérer l’état de conscience du patient. Ainsi, il pourra avoir un tout nouveau point de vue sur son problème en permettant à son inconscient de lui apporter de nouvelles réponses.

Loin de prendre le contrôle de l’esprit du patient, l’hypnotiseur travaillera à lui donner davantage de contrôle sur des capacités et des connaissances inexplorées jusqu’à lors.

Intégration de l'hypnose à la thérapie cognitive et comportementale / Le MANS

Au cabinet, le modèle d’accompagnement proposé reste établit sur la base de la thérapie cognitive et comportementale (TCC). En effet, l’hypnose est avant tout un outil et ne sera proposée qu’en complément du suivi thérapeutique.

De cette manière, les séances d’hypnose pourront être suggérées au patient à un moment donné de la thérapie et seront ensuite pratiquées avec le consentement du patient s’il en ressent le besoin.

À titre indicatif, l’hypnose va permettre par exemple de débloquer des mécanismes inconscients, d’avoir des prises de conscience soudaines ou d’atteindre un niveau de relaxation plus élevé que par la simple méditation par exemple.

Elle pourra donc être très utile en complément de la TCC pour traiter les patients anxieux souffrant d’attaque de panique, de phobie ou d’un état de stress post-traumatique par exemple. 

Si vous souhaitez découvrir l’hypnose et l’associer au cadre thérapeutique de la thérapie cognitive et comportementale pour vous offrir plus de chance de succès, prenez rendez-vous avec le cabinet dès maintenant.

Tarif : 

– 60 euros la consultation

– 50 euros sous présentation de la carte étudiante ou de l’attestation de demandeur d’emploi du mois en cours

Durée : entre 45 min et 1h

Certaines mutuelles prennent en charge quelques séances entièrement ou partiellement, renseignez-vous !

Tél : 07 81 19 01 33

Mail: moncabinetdepsy@gmail.com

fr_FRFrench