Phobie

LES PHOBIES

La phobie c'est quoi ? / Le Mans

On peut parler de phobie lorsque la peur est disproportionnée ou irrationnelle vis à vis d’un objet ou d’une situation. Avec plus d’un million de personnes en France qui souffrent de phobie, ce trouble affecte environ 20% de la population mondiale soit une personne sur cinq.

Il y a trois grands types de phobie :

-Les phobies sociales : Il s’agit d’une phobie de relation qui s’exprime par la peur de parler en public,  de manger en public, de s’adresser à une personne incarnant l’autorité, d’exprimer son désaccord. Dans les cas les plus rares, la phobie sociale se limite à une seule situation (parler en public).

Elles atteignent environ 2% de la population générale. Selon une étude menée par Lépine en France (1995) 2,1%  des hommes seraient atteints contre 5,4% pour les femmes.

Les phobies spécifiques : Peur irrationnelle ou déraisonnable d’animaux, du sang, d’environnement naturel (eau, orage, hauteur…) ou de situation (transport, tunnel, avion, de prendre l’ascenseur…) ou d’autres objets en apparence inoffensifs (bananes, fleurs, clowns…). En effet, n’importe quelle situation peut passer de banale à phobogène après une expérience traumatique.

L’agoraphobie : Concerne la peur de s’éloigner d’une personne ou d’un lieu sécure, de se retrouver dans un endroit sans issue de secours et s’amplifie en présence de la foule. On peut retrouver l’agoraphobie avec ou sans attaques de panique (crise d’angoisse). Si les crises de paniques sont répétées, on parlera alors de trouble panique avec agoraphobie.

Les critères diagnostiques du DSM-5 de la phobie / Le Mans

Phobie sociale (anxiété sociale)

A- Peur ou anxiété intense d’une ou plusieurs situations sociales durant lesquelles le sujet est exposé à l’éventuelle observation attentive d’autrui. Cela inclut des situations d’interaction sociale, le fait d’être observé et des situations de performance.

B- La personne craint d’agir ou de montrer des symptômes d’anxiété d’une façon qui sera jugée négativement.

C- Les situations sociales provoquent presque toujours une peur ou une anxiété.

D- Les situations sociales sont évitées ou subies avec une peur ou une anxiété intenses.

E- La peur ou l’anxiété sont disproportionnées par rapport à la menace réelle posée par la situation sociale.

F- La peur, l’anxiété ou l’évitement sont persistants, durant habituellement 6 mois ou plus.

G- La peur, l’anxiété ou l’évitement entraînent une détresse ou une altération cliniquement significative du fonctionnement social, professionnel ou dans d’autres domaines importants.

H- La peur, l’anxiété ou l’évitement ne sont pas imputables aux effets physiologiques d’une substance ni à une autre affection médicale.

I- La peur l’anxiété ou l’évitement ne sont pas mieux expliqués par les symptômes d’un autre trouble mental.

J- Si une affection médicale est présente telles que la maladie de Parkinson ou des brûlures au visage, la peur, l’anxiété ou l’évitement sont clairement non liés à cette affection.

phobie sociale le mans
phobie le mans

La phobie spécifique

A- Peur ou anxiété intense à propos d’un objet ou d’une situation spécifique.

B- L’objet ou la situation phobogène provoque presque toujours une peur ou une anxiété immédiate.

C- L’objet ou la situation phobogène provoque presque toujours une peur ou une anxiété intense.

D- La peur ou l’anxiété est disproportionnée par rapport au danger réel engendré par l’objet ou la situation spécifique et par rapport au contexte socioculturel.

E- La peur, l’anxiété ou l’évitement sont persistants, habituellement d’une durée de 6 mois ou plus.

F- La peur, l’anxiété ou l’évitement causent une souffrance cliniquement significative ou une altération du fonctionnement social, professionnel ou dans d’autres domaines importants.

G- Le trouble n’est pas mieux expliqué par les symptômes d’un autre trouble mental, comprenant la peur, l’anxiété et l’évitement de situations.

L'agoraphobie

A- Selon le DSM-5, la peur ou anxiété marquées pour deux (ou plus) des 5 situations suivantes :

  • Utiliser les transports en commun.
  • Être dans des endroits ouverts.
  • Se trouver dans des endroits clos.
  • Être dans une file d’attente ou dans une foule.
  • Se trouver seul à l’extérieur du domicile.
B- La personne craint ou évite les situations par peur de ne pouvoir s’échapper ou de ne trouver secours.
C- Les situations agoraphobogènes provoquent presque toujours une peur ou de l’anxiété.
D- Les situation agoraphobogènes sont activement évitées, nécessitent la présence d’un accompagnant.
E- La peur ou l’anxiété sont disproportionnées par rapport au danger réel.
F- La peur, l’anxiété ou l’évitement sont persistants, durant typiquement 6 mois ou plus.
G- Altération cliniquement significative du fonctionnement social, professionnels ou dans d’autres domaines importants.
H- Si une autre affection médicale est présente (Parkinson, maladie inflammatoire de l’intestin…), la peur, l’anxiété pu l’évitement sont clairement excessifs.
I- La peur, l’anxiété ou l’évitement ne sont pas mieux expliqués par les symptômes d’un autre trouble mental.
    agora phobie le mans

    L'efficacité des TCC et les phobies / Le Mans

    Les thérapies cognitives et comportementales sont aujourd’hui les thérapies les mieux validées pour venir à bout des phobies. Elles permettent de diminuer sensiblement la réaction d’angoisse en présence de l’objet phobique.

    Ne laissez plus vos phobies vous gâcher la vie et pensez à consulter pour apprendre à dépasser vos peurs !

    Tarif : 

    – 60 euros la consultation

     50 euros pour les étudiants et les demandeurs d’emploi (sous présentation de la carte étudiante ou de l’attestation pôle emploi du mois en cours)

    Durée : entre 45 min et 1h

    Certaines mutuelles prennent en charge quelques séances entièrement ou partiellement, renseignez-vous !

    Tél : 07 81 19 01 33

    Mail: moncabinetdepsy@gmail.com.

    fr_FRFrench