Stress post-traumatique

LE STRESS POST-TRAUMATIQUE​

Le stress post-traumatique c'est quoi ? / Le Mans

On parle de stress post-traumatique lorsque la personne qui a vécu un événement traumatisant (agression, une catastrophe, un accident…) revit l’épisode sous forme de rêve ou de flash. Les personnes sont alors incapables de supporter ce qui leur rappelle l’événement. Tout le monde peut un jour souffrir de ce trouble et il est préférable de consulter le plus rapidement possible dès que la qualité de vie est impactée.

Il y a trois catégories de victime :

Les victimes directes : Ce sont celles qui sont concernées ou qui ont assistées directement à l’épisode traumatisant.

Les victimes indirectes : Il s’agit des proches de la personne ayant subit le trauma. Ces dernières ont néanmoins peu de chance d’en souffrir.

Les victimes secondaires : Ce sont les personnes qui prennent en charge les victimes (soignants, sauveteurs, pompiers…).

Les critères diagnostiques du DSM-5 / Le Mans

Voici les critères du DSM-5  du trouble de stress post-traumatique pour toute personne âgé de plus de 6 ans (TSPT) :

A- Exposition à la mort, à des menaces de mort, à des violences sexuelles ou à des blessures graves :

– Être directement exposé.

– En étant témoin direct.

– Apprendre qu’un évènement traumatique est arrivé à un proche ou à un membre de la famille.

– En étant exposé de manière répétée ou extrême à des évènements traumatiques.

B- Présence d’au moins un des symptômes suivants ayant débuté après la survenu de l’évènement traumatique :

Souvenir répétitifs, involontaires et envahissants du ou des évènements traumatiques provoquant un sentiment de détresse.

– Cauchemars répétitifs à propos de l’événement traumatique ce qui provoque une détresse.

– Survenue de flashbacks au cours desquelles le sujet sent ou agit comme si les évènements traumatiques allaient se reproduire.

– Sentiment de détresse prolongée lors de l’exposition à des stimulus remémorant le souvenir.

– Réaction physiologique marquée lors de l’exposition à des stimulus remémorant le souvenir.

C- Évitement persistant des stimuli à un ou plusieurs des évènements traumatique :

1- Concerne le souvenir, les pensées et les sentiments.

2- Concerne les rappels externes (objets, lieux, personnes, conversations, activités…).

D- Altérations négatives des cognitions et de l’humeur associées à un ou plusieurs évènements traumatiques :

1- Avec un incapacité de se rappeler un aspect important du ou des événements traumatiques.

2- Avec croyances ou attentes négatives persistantes et exagérées concernant soi même, d’autres personnes ou du monde.

3- Distortions cognitives à propos de la cause ou des conséquences.

4- État émotionnel négatif persistant.

5- Réduction de l’intérêt de la participation à des activités.

6- Sentiment de détachement d’autrui.

7- Incapacité persistante d’éprouver des émotions positives.

E- Altérations marquées de l’éveil et de la réactivité :

  1. Comportement irritable ou accès de colère.
  2. Comportement irréfléchi ou autodestructeur.
  3. Réaction de sursaut exagéré.
  4. Hypervigilance.
  5. Problèmes de concentration.
  6. Perturbation du sommeil.

F- Les symptômes B,C,D,E, durent plus d’un mois.

G- La perturbation entraîne une souffrance cliniquement significative et/ou une altération du fonctionnement social.

H- La perturbation n’est pas imputable aux effets d’une substance ou à une autre affection médicale.

À noter que le stress post-traumatique peut-être avec symptômes dissociatifs tels que la dépersonnalisation ou de déréalisation.

Les symptômes peuvent être expression retardée, s’ils surviennent plus de 6 mois après la survenu de l’événement traumatique.

Le R.I.T.M.O et le stress post-traumatique / Le Mans

Le R.I.T.M.O (retraitement de l’information traumatique par les mouvements oculaires) est une technique inventée par Lili Ruggieri . Cette outil thérapeutique mélange à la fois l’hypnose Ericksonienne et l’E.M.D.R (Eye movement desensitization and reprocessing). Ainsi,  cette synergie va permettre de changer le souvenir traumatique en un simple souvenir.

L’E.M.D.R est aujourd’hui reconnu par l’organisation mondiale de la santé (OMS) et peut se vanter d’être l’outil le plus puissant pour prendre en charge ce trouble. Le combiner à l’hypnose permet de le rendre encore plus efficace en faisant un travail à un niveau inconscient.

stress post traumatique le mans

l'efficacité des TCC dans le stress post-traumatique / Le Mans

Les TCC ont mis au point des techniques permettant de désensibiliser les patients.  et de reconsidérer le choc de l’évènement traumatique.

Consultez votre professionnel au Mans si les symptômes(cauchemars, flash traumatique, anxiété…) persistent au delà de deux mois après le traumatisme.

Tarif : 

– 60 euros la consultation

 50 euros pour les étudiants et les demandeurs d’emploi (sous présentation de la carte étudiante ou de l’attestation pôle emploi du mois en cours)

Durée : entre 45 min et 1h

Certaines mutuelles prennent en charge quelques séances entièrement ou partiellement, renseignez-vous !

Tél : 07 81 19 01 33

Mail: moncabinetdepsy@gmail.com

fr_FRFrench